Etre recrutée via Twitter… c’est possible. La preuve !

Anne Sophie Baril | 26 avril 2013 | 1 commentaire
Partager

Entre Kalaapa et moi, tout a commencé sur Twitter…

On ne le répétera jamais assez, lorsque l’on est à la recherche d’un emploi, il ne faut pas hésiter à frapper à toutes les portes, élargir son réseau afin d’accroître ses opportunités et ce, encore plus en période de crise.

Je me suis donc lancée à la conquête des réseaux sociaux !

Au début, Twitter me laissait un peu sceptique : Quelles utilités ? Quels publics ? Pour quels messages ? Comment capter l’attention en 140 signes ?

J’ai finalement découvert la richesse inépuisable de ce réseau en termes d’informations, d’offres et de demandes en tout genre… y compris dans le secteur de l’emploi !

Quelques jours plus tard, me voilà devenue « follower » de plusieurs comptes dédiés à l’emploi, dont celui de Pierre Denier, spécialiste en recrutement.

A force de « veiller », la magie de Twitter opéra !

Pierre relaie dans un premier temps une offre de stage.

Étant jeune diplômée, je suis à la recherche d’un emploi mais les missions de ce stage m’intéressent… En deux temps trois mouvement je prends alors contact avec Arnaud, co-associé de Kalaapa.

Un premier échange, ce ne sera finalement pas pour tout de suite…

Mais quelques mois après, Cécile, l’associée d’Arnaud, me contacte sur Linkedin.

Un rendez-vous est fixé et deux semaines plus tard me voilà devenue Kalaapienne.

Mon exemple prouve qu’aujourd’hui, le digital a profondément impacté les processus de recrutement, aujourd’hui moins conventionnels.

Il est bon de bousculer les schémas établis et d’aller au delà d’une habituelle candidature avec envoi de CV. Et on le remarque d’autant plus avec les CV « originaux » qui émergent depuis plusieurs mois et vont même jusqu’à faire le buzz ! (CF notre précédent dossier sur les candidatures atypiques).

Il est essentiel de se démarquer, d’assurer sa e-visibilité, d’enrichir ses contacts via son « réseau », et cela prévaut encore plus dans l’univers de la communication.

Recruteur ou candidat, à vos tweets ! Il n’est pas improbable que vous y trouviez votre futur collaborateur ou employeur.

@Fanny_Lisle

1 commentaires

  1. Simon Rochefort
    7 mai 2013 à 16h24

    Intéressant... En tant que recruteur je n'y aurai pas pensé, mais il est vrai que je privilégie la spontanéité, le naturel et l'audace/débrouillardise des candidats. En cela Twitter peut effectivement être une voie d'expression et de rencontre.

Répondre
Votre email ne sera pas publié
Partager cet article
Etre recrutée via Twitter… c’est possible. La preuve !