Retour sur Crea Conference 2021

Claire Patoux | 4 octobre 2021 | Aucun commentaire
Partager

Crea Conference est terminée depuis le 26 septembre, et j’ai du mal à revenir à la réalité. Le thème cette année était la Re-Crea-Tion et c’est comme si je ne voulais pas revenir de la cour d’école.

Alors j’ai décidé de partager avec vous ce que j’ai pu vivre durant cette semaine très spéciale en 9 points.

Aucun texte alternatif pour cette image

1/ Retrouver le sens de ce que nous faisons

C’était la 1ère année que la Créa Conference se déroulait à Dynamo Camp. Une fondation qui aide les enfants malades et leurs familles en leur proposant la “recreation therapy”. Au-delà de bénéficier d’infrastructures géniales, savoir que l’argent de l’hébergement permettra de donner du bonheur aux enfants malades et leur famille permet de se réaligner avec ses valeurs. Et ça fait du bien ! Dynamo Camp c’est ça..

 

2/ La Fish Philosophy

Durant la retraite préparative Sylvain Matte et Tim Switalski nous ont fait découvrir la « Fish Philosophy » issue du Pike Place Fish Market de Seattle (je vous invite à lire l’histoire )

Elle repose sur 4 principes :

  • Be There

Be emotionally present for people. It’s a powerful message of respect that improves communication and strengthens relationships.

  • Play

Tap into your natural way of being creative, enthusiastic and having fun. Play is the spirit that drives the curious mind, as in “Let’s play with that idea!” You can bring this mindset to everything you do.

  • Make Their Day

Find simple ways to serve or delight people in a meaningful, memorable way. It’s about contributing to someone else’s life—not because you want something, but because that’s the person you want to be.

  • Choose Your Attitude

Take responsibility for how you respond to what life throws at you. Your choice affects others. Ask yourself: “Is my attitude helping my team or my customers? Is it helping me to be the person I want to be?”

Et je pense pouvoir dire que toute l’équipe des 26 facilitateurs/trices a eu à coeur durant la semaine, de faire vivre aux participants cette philosophie.

3/ Le riche programme “La Facilitation au XXIème siècle.”

Je remercie Sylvain Matte et Edouard Le Maréchal pour ce super programme de 3 matinées, sur les nouveaux outils du Facilitateur du XXIème siècle.

● La Prospective par Edouard Le Maréchal. Edouard nous a partagé comment faire voyager un groupe dans la complexité du monde et intégrer l’incertitude comme un facteur d’un futur désirable.

● L’épopée des créateurs par Isabelle Gilbert (Isabelle lance d’ailleurs une formation à distance, si vous souhaitez en savoir plus )

● Le vortex créatif par Christine Bout de l’An

● Le prototypage précoce par Bruno Poyard

● L’apport du Somatique dans les approches créatives par Edouard Le Maréchal

● Et j’ai moi-même présenté un volet, sur le sujet passionnant de la facilitation à distance : des idées, des postures et de la matière pour aller du distanciel au vivantiel (terme d’un des participants)

Aucun texte alternatif pour cette image

 

4/ Le puissant atelier “L’originalité – Révéler la nouveauté qui a toujours été”

Aucun texte alternatif pour cette image

J’ai eu la chance de vivre en petit comité une expérience incroyable lors d’un atelier animé par Isabelle Gilbert sur “l’originalité”.

Tels des archéologues nous sommes remontés dans notre histoire pour identifier quels étaient, nos trésors singuliers, commencer à les dépoussiérer pour les ré-introduire dans nos défis d’aujourd’hui.

Un moment intense et tellement bénéfique. En trois heures Isabelle m’a fait gagner 3 ans. Merci encore Isabelle pour le parcours, Cécile et Fabienne pour la co-exploration.

5/ La joie d’animer “La Récréation des Sapiens”

Avec Cécile Ponchel, nous avons animé un atelier de trois heures en partant du postulat que l’année 2020 avait vu muter l’« Homo Sapiens Sapiens » vers une nouvelle espèce d’hominidé, l’ « Homo Covidus » qui avait renoncé à la socialisation, se déconnectant de son environnement, et se désensorialisant pour mieux se digitaliser.

Le but de l’atelier était, d’utiliser les jeux de notre enfance, où le collectif, le lien et l’amusement étaient les fondamentaux, pour faire vivre aux 22 participants leur formidable potentiel de créativité (quels jeux peuvent s’adapter à la divergence, à la convergence et aux étapes du Creative Problem Solving).

Nous leurs avons fait découvrir des jeux comme La Dissolution, Colin Maillard, Pair ou Impair, 1,2,3 idées…

Nous nous sommes particulièrement amusés et avons beaucoup ri, n’est-ce pas l’essentiel dont nous avons besoin aujourd’hui ?

Aucun texte alternatif pour cette image

 

6/ Jamais 2 animations sans 3

Aucun texte alternatif pour cette image

La flexibilité et l’adaptabilité sont au coeur de notre métier de la facilitation en créativité. Alors, lorsque l’on m’a demandé de remplacer une facilitatrice pour organiser un atelier, j’ai saisi la chance qui s’offrait à moi pour animer une exposition de 90mn, que j’ai appelée “A corps perdu”

Durant l’atelier j’ai fait vivre aux 15 participants de nouveaux icebreakers, permettant d’activer le corps au même titre que le cœur et la tête, et de leur montrer la manière de les transposer dans une animation à distance.

Merci à tous les participants pour leur confiance et leur énergie !

 

7/ Se reconnecter aux origines de la Créativité Internationale.

Venir à Crea Conference, tous les ans, me permet de prendre une grande dose de “Mise en perspective” sur le sujet de la créativité.

Être au contact de facilitateurs et facilitatrices toujours aussi généreux à transmettre et curieux de découvrir de nouvelles approches, alors qu’ils sont dans la créativité depuis plus de 30 ans (comme Laura et Tim Switalski, Sylvain Matte, Maggie Dugan, Tim Dunne, Matteo Catullo, Paolo Sbuttoni… ) me permet de garder les pieds sur terre sur ma pratique et sur l’ouverture que nécessite ce formidable métier.

Aucun texte alternatif pour cette image

 

 

8/ Partager un moment avec mes acolytes de Créa France.

Cette année encore, Guillemette Goglio, Yves Chambert-Loir et Patrice Henry, tous les 3 au conseil de Créa France, ont animé le programme des fondamentaux en CPS auprès des nouveaux participants Francophones. Et même si nous n’avons quasiment pas abordé les projets de Créa France, cette semaine italienne nous a permis de resserrer encore nos liens.

Aucun texte alternatif pour cette image

 

 

9/ Le pouvoir de la créativité.

Je ne m’en lasse pas, et c’est peut-être aussi ce que je viens chercher à Crea Conference, du pouvoir humain de la créativité.

Observer les transformations chez les “new comers” qui ne comprennent pas grand chose quand ils arrivent, et voir à quel point ils sortent de Crea Conference, conscients de leur créativité, équipés d’outils pour la faire vivre chez eux et chez les autres…

Je rentre galvanisé, gonflé de liens humains, d’idées d’outils pour faire naître la créativité. Avec une envie de toujours plus expérimenter la puissance de notre créativité individuelle et collective et la faire vivre.

Heureusement, je n’ai pas besoin d’attendre ce séminaire une fois par an, car je peux avoir des micros doses lors des événements et ateliers de Créa France.

Si à la lecture de ces lignes vous m’avez envié… alors rejoignez-nous !

Aucun commentaire

    Répondre
    Votre email ne sera pas publié
    Partager cet article
    Retour sur Crea Conference 2021