One Step, une odyssée dans la douceur

Arnaud Pottier Rossi | 15 janvier 2015 | Aucun commentaire
Partager

En mai dernier nous vous présentions notre « Rookie of…« , le jeune et talentueux réalisateur Clément Oberto.
Il venait tout juste de sortir son court métrage « Matin Lunaire » en collaboration avec la créatrice de mode Coppélia Pique et le groupe de musique électronique Plaid.

Aujourd’hui nous sommes très heureux de vous présenter son nouveau court métrage « One Step » tourné en super slowmotion dans le désert de Mojave en Californie.
Cette fois-ci le projet est né de la collaboration de Clément avec un autre musicien John Tejada , DJ et maître des synthés installé à Los Angeles.

Cette œuvre à l’instar de « Matin Lunaire » porte en elle une charge poétique forte. Même si le sujet est complètement différent c’est encore un voyage sensoriel qu’elle nous fait vivre.
Cette fois-ci « One step » nous parle d’amour, du temps qui passe et des trajectoires de vie.

Le super slowmotion a un double effet sur nos sens. Tout d’abord, puisque peu habitués à cette lenteur dans nos consommations de vidéos, les premiers moments nous paraissent long.
Et puis tout d’un coup on lâche prise, on est happé par la poésie de l’image et des sons, comme hypnotisé par tant de sensibilité.

Assez parlé, nous vous invitons à vivre cette odyssée dans la douceur…

 

 

 

Aucun commentaire

    Répondre
    Votre email ne sera pas publié
    Partager cet article
    One Step, une odyssée dans la douceur