« Matin Lunaire », l’aube d’un jeune talent

Arnaud Pottier Rossi | 19 mai 2014 | Aucun commentaire
Partager

C’est aujourd’hui que sort le court métrage tant attendu, Matin Lunaire, du jeune réalisateur Clément Oberto que vous retrouverez ci-dessous.
Matin lunaire c’est un instant suspendu, une parenthèse poétique. Nous pouvons suivre dans des univers parallèles une divinité éphémère à la fois douce et rude, mystérieuse et enivrante.
« C’est la métaphore de l’entre-deux, du passage et des brumes d’esprit que j’ai voulu développer. Il y a toute une vie dans ce film. L’héroïne se réveille, se découvre, se transforme et disparaît au bout du tunnel »,explique Clément Oberto.

https://www.youtube.com/watch?v=yjo32Bi25fY&feature=youtu.be

A l’aube du projet
Comme tout projet, il naît souvent d’un éclair dans la nuit, d’une discussion ou d’une rencontre. C’est cette dernière qui est à l’origine de Matin Lunaire, la rencontre à distance il y a deux ans entre Lauren Isabeau (poétesse) et Clément.
Initialement, Clément avait contacté Lauren pour lui proposer de participer à son projet « Draught Showreel »
« En voyant sa photo j’ai eu un coup de coeur pour sa singularité. J’étais déterminé à la porter à l’écran, persuadé que quelque chose d’incroyable en sortirait ».
Ils commencèrent à échanger à longue distance, et ce n’est que plus tard que Clément découvrit que Lauren vivait à New York. De leurs échanges naîtra une complicité artistique, les prémisses de Matin Lunaire.

Une idée incarnée, un projet partagé
Le projet de Matin Lunaire né par Clément, est porté par toute une communauté.
Pas moins de 50 personnes qui ont fait soutenu ce film durant 2 ans parmi lesquels des artistes de renom :

  • La Créatrice de mode hors norme, Coppélia Pique dont les robes suggèrent une dualité féminine entre innocence et séduction.
    « Clément est quelqu’un avec qui j’ai beaucoup travaillé notamment sur des vidéos artistiques et expérimentales. Il était logique pour moi de participer à Matin Lunaire. C’est une vision qui me plaît beaucoup et qui correspond à l’univers de Coppélia Pique. »
  • Le groupe de musique mythique (pour ceux qui aiment les musiques électroniques) Plaid, a quand à lui soigné la signature musicale. Entièrement composé pour Matin Lunaire le titre sera sur leur album dont la sortie est également prévue aujourd’hui.
    « Nous trouvons que le travail de Clément se démarque des standards habituels de la vidéo. Son projet est singulier, créatif et inspirant. Nous aimons composer de la musique à l’image et nous sommes très contents du résultat de cette collaboration », explique Plaid.

J’ai eu la chance de suivre le projet quasiment depuis le début, Clément en était à l’étape du story board et pour notre blog il a bien voulu nous les partager. Merci Clément.
Et quand on voit le résultat final, je suis complétement absorbé par la magie de Matin Lunaire. Cette oeuvre au croisement des arts m’apparaît comme une poésie moderne.
J’espère que c’est le premier d’une longue série pour ce jeune et talenteux réalisateur.

Storyboard_MatinLunaire

 

 

 

Tournage du Matin Lunaire - Clément Oberto et son équipe
Tournage du Matin Lunaire – Clément Oberto et son équipe

Réalisateur et producteur atypique, Clément Oberto participe en 2006 au Festival International du film d’animation d’Annecy et en 2007 au Festival du Film Français à Washington ; où il reçoit plusieurs prix dont les « honors short film ».
Sa signature évolue via des spots publicitaires pour des marques de luxe (Chaumet, Dorian Ho, Lamberto Losani) ainsi que dans des expositions de film d’art en France, Espagne et au Japon (avec la série « Draught » pour laquelle il travaille cinq ans sur l’entité féminine).
Il réalise les clips des groupes Metro Zu,Isan, Masha Qrella et Margo ainsi que des films institutionnels pour Coca Cola, Airbus, Areva, GDF, Novartis et Safran.
Dans l’univers de la mode il collabore avec le Soon Magazine et des photographes comme David Hamilton, Andy Julia ou Nicolas Guérin.
Pour en savoir plus sur Clément Oberto, consulter le site : www.clementoberto.com

Aucun commentaire

    Répondre
    Votre email ne sera pas publié
    Partager cet article
    « Matin Lunaire », l’aube d’un jeune talent