Je t’aime…moi non plus

Arnaud Pottier Rossi | 8 octobre 2013 | Aucun commentaire
Partager

Récemment Marina Shifrin a créé un buzz (une dizaine de millions de visualisations) en annonçant sa démission par une petite vidéo sur Youtube :

La vidéo, d’abord diffusée sur les réseaux sociaux (merci Fabrice Mazoir et Mode(s) d’emploi ), a ensuite été relayée par les médias télé, radio… Marina et sa danse devenaient mainstream en 24h !
Et paf ! Dans les dents du méchant patron ! « Prends ça dans ta face » s’exclamait la vindicte populaire ! Qui oserait aller postuler dans cette entreprise tortionnaire maintenant ? ? C’en était fait de Next Media Animation.

D’un point de vue RH, cet événement est assez amusant, car il souligne la manière dont la Marque Employeur (ici son image), peut être mise en péril par un seul collaborateur, une bonne idée et les médias sociaux.

 

Et là, surprise : les patrons de l’entreprise répondent du tac au tac par une autre vidéo, non moins sans talent, en embarquant avec eux les salariés…

On pourra toujours dire que les patrons ont menacé ceux qui ne voulaient pas jouer le jeu, mais l’effet est réussi…
Et en plus ils profitent de l’occasion pour dire qu’ils embauchent… Oh les pervers !
On se prend tout doucement, au fur et à mesure de ce droit de réponse, à isoler Marina en se disant que c’était une « tir-au-flanc », qu’elle était à la marge de l’esprit d’équipe…
L’arroseur arrosé ? Marina, qui pensait mettre à mal la réputation de son ex-employeur, se retrouve dans une situation bancale au niveau de son personal branding et de son employabilité.

Que pouvons-nous retenir de cette battle par vidéos interposées ?
Une question d’abord : n’était-ce pas orchestré depuis le début ? !
Du jour au lendemain, la société quasi inconnue du quidam, Next Media Animation, se retrouve mondialement connue d’une part, et arrive surtout à véhiculer une image d’entreprise agile et cool… Comme disent les jeunes, une entreprise swag !
Partisan du complot, fais ton choix…

Ce qui est certain, c’est que la vidéo est un exercice périlleux et que vraisemblablement les deux parties en sortent quand même gagnantes.
Enfin, dernière certitude, si beaucoup d’entreprises hésitent encore à utiliser la vidéo comme outil principal de leur communication RH, cette vidéo leur montre qu’il est urgent de maîtriser ce canal.

Aucun commentaire

    Répondre
    Votre email ne sera pas publié
    Partager cet article
    Je t’aime…moi non plus