Il y a des journées que l’on n’oublie pas. Le Boostcamp Digital Ladies & Allies 2018 en fait partie !

Arnaud Pottier Rossi | 7 septembre 2018 | Aucun commentaire
Partager

Il y a des journées que l’on n’oublie pas, de celles qui vous inspirent, vous énergisent !
Le boostcamp Digital Ladies & Allies qui s’est déroulé le 31 août à The Camp en fera partie !

Il y a tout d’abord le lieu : The Camp. Un espace unique dédié à #innovation4good.
Si j’avais eu la chance de le découvrir à la soirée d’Opening le 28 septembre 2017, c’est avec plaisir que j’ai pu le parcourir et y évoluer le temps d’une journée.

Caressé par le mistral, léché par le soleil provençal, The Camp alterne les infrastructures intérieures épurées, propices au travail collaboratif, et les espaces extérieurs qui invitent à la déconnexion et à la libération de l’esprit.

Un grand merci à Corinne, Julie et Oliver pour leur accueil !

J’ai été très heureux de revoir les Digital Ladies, que ce soit Merete, la fondatrice (merci pour l’invitation), Emmanuelle , Sandrine, Charlotte, Solenne, Betsy, Michèle, Nathalie et des Allies, notamment Philippe
C’est toujours un plaisir d’échanger avec vous et de partager votre bonne humeur !

Cette journée a aussi été l’occasion de rencontrer d’autres Digital Ladies & Allies, et de faire le plein d’inspiration !

J’ai choisi de vous faire une petite sélection des initiatives qui m’ont le plus marqué. Ce serait difficile de toutes les présenter et pourtant elles le méritent ! Elles étaient clairement qualitatives, bienveillantes, amenaient à se remettre en question.

Nous avons tout d’abord eu la chance de rencontrer Anne Sophie Tuszynski, Fondatrice de Canceratwork, une association qui œuvre pour une meilleure intégration des maladies au sein des entreprises, qui valorise la résilience des collaborateurs malades (ou anciens malades) notamment grâce au retour à l’emploi. La structure incube plusieurs projets économiques et sociaux.
Quelle énergie au service d’une si grande cause !

 

Nous avons aussi partagé un grand moment d’émotion, avec Meriam Amara, qui se présente comme une mascotte de la diversité. En tant que femme non voyante, son témoignage a été d’une richesse incroyable.
Elle a surmonté de nombreux obstacles tout au long de sa vie pour aujourd’hui travailler au service marketing d’IBM. Egalement sportive de haut niveau, elle participait d’ailleurs au Championnat de France de Triathlon le lendemain.
Elle a notamment remercié ses parents, qui n’ont jamais baissé les bras face à l’inadaptation de l’éducation nationale au handicap. (Est-ce que cela a beaucoup évolué depuis sa scolarité, d’ailleurs ? La question mérite d’être posée !)
Elle a rappelé quelque chose de primordial pour nous tous :

« Oui à la technologie, mais cela ne remplacera jamais une main tendue pour m’aider à traverser la rue… N’oublions jamais de tendre la main aux autres ! »

Mériam Amara

 

Côté détermination, nous n’avons pas été déçus non plus par le témoignage et la personnalité de Dipty Chander, Présidente de l’association E-mma qui promeut la mixité à l’école et plus largement dans les métiers du numérique.
Elle a partagé ses expériences avec les CPE du Lycée (je pense que nous avons été nombreux à nous reconnaître dans son témoignage, femmes ou hommes d’ailleurs), ainsi que son intégration au sein de sa promo Epitech, largement dominée par les garçons.

Un autre moment fort a été la découverte de la brillante Aurélie Jean, Docteure en Sciences Numériques, qui nous a éclairés lors de la table ronde sur «  Intelligence Artificielle, robots : faux amis ou vrais espoir et vice-versa ? ». Lors de son intervention, elle a notamment abordé la question de la dangerosité des « biais cognitifs » dans la technologie, qui s’insinuent tout au long de la création de la technologie, de la phase d’idéation à celle du code.
Je vous invite à écouter le podcats Vlan #56 de Grégory Pouy où elle était invitée à nous éclairer sur » « Ethique et intelligence artificielle sont elles compatibles ? !

Aurélie Jean

 

Plusieurs Digital Ladies Entrepreuneures ont également partagé leurs témoignages : Asmae el Hillal a présenté MedTrucks, une start-up qui propose des camions médicalisés pour pallier les désert médicaux en France et au Maghreb. Ellia Delmare, co-fondatrice de Z0 Gravity, nous a présenté ce logiciel de gestion de projet. Ces deux Entrepreuneures ont bénéficié de l’incubation de The Camp.

Je n’oublie pas non plus l’intervention d’Emmanuelle Leneuf qui nous a expliqué pourquoi et comment elle a créé le FlashTweet, devenu un rendez-vous quotidien incontournable sur Twitter !

Quelques intervenants masculins appartenant à la communauté des Allies étaient également présents : Anthony Babkine,Thierry Keller , Benoît Raphaël… Deux interventions m’ont particulièrement interpellé.
Thomas Solignac, co-fondateur et CEO de Golem.ai, incarne le parfait équilibre entre savoir technologique et sagesse philosophique. Il a alimenté le sujet sur l’Intelligence Artificielle (IA) et les robots. J’ai adoré sa vision sur l’IA & l’éthique et sa déclaration : « l’IA est une blessure narcissique ».

Thomas Solignac – Photo : @JonathanTeboul

 

Frédéric Bardeau, co-créateur de l’école Simplon, œuvre pour réduire les inégalités sociales par la formation aux métiers du numérique, et cela gratuitement !
Découvrez tout ce que fait l’école Simplon, c’est juste génial.
Un grand merci à Frédéric car, en plus d’œuvrer pour la mixité, il est très pertinent sur le sens de la croissance des nouvelles technologies et partage son point de vue avec un franc-parler qui le caractérise :

L’exercice de résumer en quelques lignes tous les apports de ce Boostcamp est impossible !
Merci à Merete pour l’invitation à ce 1er Boostcamp, merci à toutes les Digitalladies & Allies pour l’organisation !

Les Digital Ladies organisatrices du Boost Camp

Et merci à tous les actrice et acteurs de cette journée !

En attendant le Boostcamp 2019, une petite vidéo réalisé par Jonathan Teboul pour vous faire trépigner d’impatience :

Aucun commentaire

    Répondre
    Votre email ne sera pas publié
    Partager cet article
    Il y a des journées que l’on n’oublie pas. Le Boostcamp Digital Ladies & Allies 2018 en fait partie !